• BALADE AU PAYS DE LA LAVANDE

    SAULT(84) LE 24 SEPTEMBRE 2013

     

    6° ce matin à 9h00 au départ de Sault,  pas très chaud, d'autant que notre balade démarre en descente par Aurel, direction Montbrun-les-bains. À peine 3km qu' une crevaison se déclare à ma roue arrière, la cause un caillou sur lequel j'ai roulé et que je n'avais pas vu. À partir de ce village, nous empruntons la route du col de Macuegne, qui cette année a vu le passage du Tour de France, lors de l'étape Vaison-la-Romaine Gap. Une dizaine de kilomètres avec un pourcentage moyen de 6% des passages à 8% un peu avant et après le village de Barret-de-Lioure. La route est large, roulante, un col qui se monte bien et ménage des vues spectaculaires sur le mont Ventoux et la vallée de la Toulourenc.  

     

    Désormais la température est beaucoup plus agréable et le ciel parfaitement dégagé. Au col descente sur Séderon et direction le col de la Pigière, 3km sans difficulté. Ce col permet le passage vers la vallée du Jabron, la vue y est exceptionnelle sur la vallée et la montagne de Lure. Au col direction plein sud pour franchir le col du Négron (1242m) pas très long, 3k500, mais 8% de moyenne avec des passages à 10%.

    Durant l'ascension, remontent du fond de la forêt des cris étranges et puissants, c'est la saison des amours chez les cerfs et ce que nous entendons c'est le brame caractéristique de ces cervidés. En rentrant chez moi j'ai fait quelques recherches et effectivement cette région est connue pour la présence de ces animaux.

     Ce col est un point de passage vers le plateau d'Albion. Celui-ci est réputé pour son passé militaire qui a abrité la force de frappe nucléaire française. Les routes y sont très larges, très rectilignes, ponctuées de coups de cul qui font mal aux cuisses et soumises à tous les vents.  Mais le plateau d’Albion, c’est surtout de vastes paysages parsemés de villages typiques d’une très grande beauté que Jean Giono a décrit et pris pour cadre dans plusieurs de ses romans.

     

    Retour à Sault pour entamer une deuxième boucle, direction St Saturnin d'Apt, route que nous quittons à St Jean pour nous diriger vers Méthamis par le col et la ferme de St Hubert. La route est étroite souvent granuleuse et toujours ce vent de face depuis le col du Négron. Enfin, direction Ville-sur-Auzon et les gorges de la Nesque avec désormais un petit vent arrière. 22 km de montée progressive au cœur d'un paysage grandiose : Les Gorges de la Nesque, belle percée hydrogéologique, canyon sauvage, où se dressent de fantastiques rochers qui surplombent un précipice tout au long d’une route jalonnée de tunnels et de belvédères. 

     

    Sauf que nous avons de la compagnie. D'un groupe de cyclos étrangers doublé dans les premières pentes, ils n'en restent que deux qui sont revenus dans une portion plus roulante et qui nous ont demandé s'ils pouvaient prendre des relais. Le plus jeune doit avoir une quarantaine d'années, le plus âgé la petite soixantaine. Et voilà nous enchainons les relais à un bon rythme dans les longues portions très roulantes entre les premiers kilomètres relativement raides et les 6 derniers km un peu plus difficiles. Je prends un nouveau relais à 2km de l'attaque de la dernière partie, peut-être un peu plus appuyé et un des deux gars saute, Marcel est toujours là, mais donne des signes de fatigue. Nous attaquons le final et Marcel me dit de continuer sans lui le rythme étant un peu trop rapide. Nous voilà donc plus que deux, mais dans cette partie plus raide je vois bien que le gars n'est plus dans l'allure et à 3km du sommet il me laisse partir et j'en profite pour accélérer. Au sommet les deux gars nous remercient pour les avoir tirés sur une partie de la montée.

    BALADE AU PAYS DE LA LAVANDE

    Le village d'Aurel possède une très belle lumière et offre des panoramas sur toute la région à vous couper le souffle. Les peintres adorent venir travailler ici.

     

    BALADE AU PAYS DE LA LAVANDE

    Montbrun-les-bains, un des plus beaux villages de France. Ce n’est pas l’eau, fraîche et abondante qui court dans les fontaines du vieux village, qui a fait de Montbrun une ville d’eaux, mais les sources sulfureuses connues depuis toujours pour lesquelles le Comte d’Aulan fit construire en 1860 un magnifique établissement thermal qui connut une vraie notoriété jusqu’en 1914.

    L’activité thermale fut relancée en 1980 dans un bâtiment plus modeste. Elle devrait connaître un nouvel envol grâce aux travaux considérables d’agrandissement et de modernisation de l’établissement qui ont été achevés au printemps 2006.

     

    BALADE AU PAYS DE LA LAVANDE

     

    Arrivée au col de Macuegne, avec en toile de fond le mont Ventoux

     

    BALADE AU PAYS DE LA LAVANDE

     

    BALADE AU PAYS DE LA LAVANDE

     Le col de Negron

    BALADE AU PAYS DE LA LAVANDE

     Les gorges de la Nesque et le mont Ventoux

     BALADE AU PAYS DE LA LAVANDE

     

    Accroché à son promontoire rocheux, Méthamis domine les gorges de la Nesque à 380 mètres d'altitude.

     

    BALADE AU PAYS DE LA LAVANDE

     

    BALADE AU PAYS DE LA LAVANDE

    Une superbe randonnée dans des paysages absolument magnifiques et sur des routes peu fréquentées

    125 km

    D+1850 

     

     

    A BIENTOT!!

    « GORGES DU VERDONLES POMMIERS EN VADROUILLE »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :