• BALADE DANS AURIOL

    JEUDI 08 JANVIER 2013

     

     HELLO!!

     

    Comme beaucoup de cyclistes, j'ai traversé Auriol des centaines de fois. Ce village ne se résume pas à sa rue principale triste et encombrée. Le temps d'une balade à pied j'ai voulu en savoir plus. Un château en ruines domine le village, détruit en 1593, il ne reste que des murs écroulées et quelques restes de remparts. De ces hauteurs la vue est superbe sur le village, la vallée de l'Huveaune et la Sainte Baume. Comme beaucoup de villages provençaux, on y trouve des venelles étroites, des escaliers, et de jolies placettes ornées de fontaines et ombragées par de vieux platanes. La vallée de l'Huveaune entre St Zacharie et Auriol était autrefois recouverte d'un marécage, à cause de barrages de tuf qui encombraient le cours de l'Huveaune.

     

    Étymologie d'Auriol

    Le chemin marseillais, importante voie massaliote puis romaine, qui conduisait de Marseille à Trets pour y rejoindre la voie Aurélienne pourrait très bien être à l’origine du nom de cette commune ; mais on évoque aussi trois autres possibilités :

    - Le loriot ("auruou" en provençal) qui figure sur les armoiries d'Auriol, 
    - Une appellation latine Aureatus (de couleur dorée), 
    - L'antique Auro (le Levant).

    Auriol signifie classiquement le loriot (= l'oriol). Le loriot est un genre de passereau à la voix forte et éclatante, au plumage élégant où domine le jaune chez le mâle et le vert chez la femelle.

     

     

     

    Le village depuis la route du Maltrait 

     

      la tour de l'horloge à deux cadrans (1564)

     

     

     

    A BIENTOT !!

    « LES BALCONS DU GARLABANDANS L'INTIMITE DE ROQUEVAIRE »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 5 Avril 2013 à 15:18
    Je suis vraiment navré de raté cette évènement
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :