• BEPPE SARONNI

     

    GIUSEPPE SARONNI 


    Avec cet article je débute une série sur des coureurs cyclistes connus ou moins connus, le tout illustré par des photos que j'ai réalisé moi-même sur différentes courses.


    Né à Novare, dans le Piémont, Saronni est passé professionnel en 1977. Pendant sa carrière, qui dura jusqu'en 1990, il remporta 193 victoires. En Italie, Saronni (dont le surnom fut Il Beppe) fut opposé dans une farouche rivalité àFrancesco Moser (surnommé Il Cecco), comme celles qui ont opposé autrefois Alfredo Binda à Learco Guerra, et Fausto Coppi à Gino BartaliIl remporta deux Tour d'Italie en 1979 et 1983, en terminant également deuxième en 1986 et troisième en 1981. Au total il y gagna 24 étapes, gagnant par quatre fois le classement par points du Tour d'Italie en 1979, 1980, 1981 et 1983. Aux Championnats du monde de cyclisme sur route masculin, il remporta en 1982 le titre à Goodwood en Angleterre, devant l'Américain Greg LeMond. L'année précédente, il avait terminé deuxième de la course derrière le Belge Freddy Maertens à Prague. En 1986, il fut troisième derrière son compatriote Moreno Argentin et le Français Charly Mottet à Colorado Springs aux États-Unis.


     Champion du monde sur route en 1982 à Goodwood, Giuseppe Saronni fut en Italie le rival de Francesco Moser. Double vainqueur du Giro en 1979 et 1983, exceptionnel chasseur de classiques, Saronni nourrissait pourtant un complexe envers Bernard Hinault, meilleur coureur de sa génération. Beppe Saronni ne disputa qu’une seule fois le Tour de France, en 1987, un an après la retraite du champion breton, quintuple maillot jaune!

     

    Giuseppe Saronni (photo de Roger Gondran, ronde d'Aix-en-Provence 198???)

     


    La période de grâce de Giuseppe Saronni ne s'étend pas sur une année, mais à cheval entre deux saisons. En moins d'un an, il gagnera tout ce dont peut rêver un Italien : Tour de Lombardie, Milan-San Remo et le Giro, le tout avec le maillot de champion du Monde sur les épaules. Ce seront ses derniers grands exploits.

     

     

     

    « En ce temps làHenk Lubberding, le coureur aux cheveux longs »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :