• DES MOMENTS INOUBLIABLES

     

     DIMANCHE 22 MAI 2011

      

    Comme beaucoup depuis début octobre j'ai suivi avec intérêt l'avancement du projet « au nom d'Anna » . Habitant Marseille et  constatant que la dernière étape tombait un dimanche, j'ai longtemps à l'avance retenu cette date, car pour moi il était inconcevable de ne pas participer à un tel événement, donc sauf ennui ou problème de santé j'avais promis d'en être, bon je n'avais pas trop idée du comment les choses aller se passer, mais le projet s'est peu à peu précisé, les étapes dessinées, les parcours définis.

     

    Entraînements

     

     

    Que dire après tout ce qui a déjà magnifiquement exprimé par les uns ou les autres sur cette belle et grande aventure. Juste mon modeste témoignage sur les  quelques kilomètres  parcourus sur la dernière étape entre Marseille et Carpentras.

    Avec mon frère nous avions décidé de nous joindre au groupe ou  de prendre un relais à partir de Calas à peu près à 24km de l'arrivée à Marseille. Le passage du témoin ; la souris Vrett fut pour moi un moment très émouvant, porter ce symbole de la lutte contre cette terrible maladie, un honneur pendant ces quelques kilomètres.

     

     

    Entraînements

    J'ai rencontré des gens formidables qui se sont donnés corps et âme pour que ce projet puisse arriver à son terme. LTBLUEB bien sur, un des maîtres d'oeuvre de cette   véritable épopée, mais aussi DIDSTZACH83 qui s'est démené comme un beau diable sur les dernières étapes. Je l'ai vu à Calas courir sous un soleil de plomb, son visage en disait long sur l'intensité de l'effort depuis le départ matinal du côté de Carpentras, impressionant de volonté. Beaucoup d'autres personnes aussi que je ne connais et qui ont participé à l'organisation du projet.

     

     

     

    Entraînements

    Beaucoup de Kikous étaient présents tout au long de cette étape, mais aussi des inconnus . Que dire de tous ces coureurs  qui se joint à nous tout au long du final et tout au long du parcours depuis Lille. Une chose est sure c'est que tous étaient heureux d'être là.

      Ma participation n'a été qu'un moment fulgurant dans ce  long périple de la solidarité, de la générosité et du don de soit. Dans un monde égoïste ou la notion d'individualisme est reine, c'est une belle leçon  que de voir tous ces gens  s'investir pour une grande cause. Je suis très fier d'appartenir à cette communauté qu'est Kikourou et d'y avoir rencontré des hommes ou des femmes aux qualités humaines hors du commun. Pour moi ces quelques kilomètres et ce final fantastique sur la plage du Prado resteront à jamais gravés dans ma mémoire.

     

    « QUELQUES BELLES DE NOS COLLINESLA FOULEE VENELLOISE »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :